Archives pour la catégorie Interventions

Contribution de CoCiSoL au Plan Local d’Urbanisme de Louvigny

Dans le cadre de la consultation publique organisée autour du PLU de la commune, CoCiSoL propose une contribution:

CoCiSoL – COllectif CItoyen SOlidaire de Louvigny représente des habitants regroupés en association depuis 2012 dans le but de créer un lieu convivial de rencontres, d’échanges et de services de proximité coopératifs sur la commune de Louvigny.

Cette contribution se fonde d’une part sur l’intérêt que nous rencontrons par rapport à notre projet associatif et d’autre part sur les contributions que nous avons récolté auprès de la population dans le cadre de l’action “jeu de société” en mars 2012 à propos de différents aspects de leur cadre de vie.

Nous suggérons que soient considérés les points suivants:

●L’aménagement de l’espace public pour un coeur de bourg recomposé et vivant nécessite l’implantation sur la commune d’un lieu permettant la rencontre entre habitants, favorisant l’action inter-associative et offrant des services de proximité.

Les associations pourront ainsi s’y réunir et organiser des actions à destination des habitants.

Le bâtiment de la vieille ferme s’il était réhabilité serait un emplacement judicieux puisqu’il serait à proximité de différents équipements publics (écoles, mairie) et lieux structurants (le centre de loisirs, la Poste et le cabinet médical) fréquentés par de nombreux habitants.

CoCiSoL a comme projet de gérer et d’animer un lieu, implanté sur la commune de Louvigny, ouvert à tous et à toutes, géré de manière coopérative qui pourrait fédérer d’autres individus, collectifs et associations.

Ce lieu permettrait d’accueillir différents services pour les populations:

• Un bar associatif, lieu d’échanges et de rencontres permettant aussi l’organisation l’événements conviviaux. CoCiSoL a organisé de nombreuses actions depuis 2012 visant à favoriser échanges et partage entre les habitants: un système d’échange local, des ateliers collectifs et des événements conviviaux et/ou culturels qui rassemblent chaque fois plus de monde. Le premier café associatif organisé dans la cafétéria de la salle Yannick Noah a réuni en janvier 2015 près d’une centaine de personnes dont beaucoup de non adhérents.

• Un “service d’épicerie /comptoir relais” proposant des produits alimentaires et non alimentaires locaux, issus de l’agriculture biologique, du commerce équitable, sélectionnés par les usagers.

CoCiSoL est déjà à l’initiative d’un groupement d’achat qui fonctionne en achat libre, sur commande ou engagement en fonction de produits. Aujourd’hui, les adhérents peuvent se ravitailler de façon responsable en légumes, aromates et conserves, en oeufs, en pain, viennoiserie et pâtisserie, en miel, en sirops, gelées et gourmandises, en fromages et laitages et en viande (porc, poulet, bœuf).

La réussite naissante des projets et expériences mis en place montrent que les habitants sont en attente de solutions de consommations nouvelles, plus responsables, de moments à partager autour de valeurs d’échange et de coopération. CoCiSol compte aujourd’hui presque cent adhérents engagés dans les différents projets.

Comme détaillé plus haut, des composantes de ce lieu convivial de rencontres, d’échanges et de services de proximité coopératifs existent et fonctionnent déjà. Le lieu identifié et pérenne devient nécessaire au développement des projets. Les allers-retours entre le petit local actuel, partagé avec l’amap, la maison commune de l’association des Z’écobatisseurs, la cafétéria de la salle Yannick Noah, les maisons des uns et des autres choisies en fonction du nombre de chaises disponibles limitent l’accessibilité du projet au plus grand nombre et finira par essouffler les plus motivés.

CoCiSol engagée dans une démarche citoyenne sur le territoire communal souhaite être associée en amont de la réflexion sur l’aménagement des espaces collectifs de la commune dans une démarche de co-construction et de coopération.

● La question de la préservation de l’environnement et du paysage devrait, selon nous, prendre en compte plusieurs points essentiels:

• La préservation d’une agriculture paysanne permet de répondre aux besoins en alimentation de la population dans une démarche de circuits courts (groupement d’achat, AMAP, restaurant scolaire) mais aussi de valoriser des pratiques plus respectueuses de la faune, de la flore, en préservant la qualité de l’air, de l’eau et des sols. Il serait nécessaire alors que la  commune préserve les surfaces en terres agricoles et incite les exploitants installés ou à venir à s’orienter vers ce type de pratique.

• Concernant le foncier non bâti géré par la commune, il nous paraît important de ne plus le considérer comme des espaces verts à entretenir mais comme des espaces naturels à valoriser du point de vue de la biodiversité. Ces espaces deviendraient des lieux de préservation de niches écologiques.

• Enfin, à propos de l’extension urbaine en général, il est essentiel de veiller à ce qu’elle se fasse dans une réflexion de sobriété énergétique: imposer des bâtis à faible consommation d’énergie, continuer la politique engagée de réduction de l’éclairage urbain (éclairage public et signalétique publicitaire), favoriser le développement des transports doux et des transports en commun, …

●Valorisation de notre patrimoine paysager L’Orne nous semble être une opportunité dans une optique de développement local et durable de la commune. Il serait intéressant d’étudier la possibilité de faire circuler un bateau sur l’Orne qui pourrait “stationner” temporairement (par exemple sur la période estivale) à Louvigny et sur la Presqu’Ile de Caen (le reste de l’année) . Ce bateau pourrait constituer ainsi un lieu de divertissement, de culture et de rencontres (resto/salle de danse/guinguette) et/ou un moyen de locomotion du type «vaporeto » entre Louvigny et Caen voire Ouistreham, qui desservirait différentes « stations » fluviales.

Enfin, CoCiSoL accueille avec grande satisfaction les objectifs annoncés dans le PLU quant à:

– le souhait de voir le plus possible de mixité sociale et générationnelle dans les nouveaux logements

– le souhait de développer des espaces communs et conviviaux au sein des nouveaux quartiers (jardins partagés, composteurs collectifs, jeux pour enfants, barbecues…)

– la mise en place d’un « règlement local de publicité »

Participation au 1er colloque de l’économie circulaire

1er colloque économie circulaire
3 février 2015 – CCI de Caen

CoCiSol intervient dans un atelier sur la consommation collaborative dans l’après-midi.

14h-16h30
Atelier 2 : Consommation collaborative et consommation responsable: quelle place pour le consommateur?

Animatrice : Anne-Sophie NOVEL

Cocisol : Mme Laëtitia MILLON, Administratrice

Tri-Tout Solidaire: M. Bruno Anquetil, Directeur

Centre Technique Régional de la Consommation: M. Pascal Gilloire, chargé de mission

La Générale Marabille: M. Arnaud Cottebrune, Co-président

Relais d’Sciences, M. Matthieur Debard, Chargé de mission

+ d’infos sur le colloque