Archives de catégorie : Café associatif

1er café associatif: 31 janvier 2015 gymnase de Louvigny

L’association “CoCiSol” a tranformé la cafétéria du gymnase Yannick Noah en un café solidaire le temps d’une matinée. C’était l’occasion de découvrir ou re-découvrir les actions de l’association mais également de partager un moment convivial où l’on pouvait, autour d’une table, discuter de tout et n’importe quoi avec n’importe qui ! Cela a été aussi l’occasion de faire ses achats auprès des producteurs partenaires, de profiter d’un petit déjeuner bio ou de prendre l’apéro dans une ambiance musicale et festive.

Au programme :

9h30 – Ouverture du café
10h – Atelier de jeux de société
11h – Lecture de conte pour les enfants et Assemblée Générale de CoCiSol
12h30 – Apéro associatif
13h – Concert du groupe chaloupe do Brasil « Abat-Jour et Canapé »

affiche-cafe-bat1vert-01

Un petit retour sur ce qui s’est passé samedi 31 janvier à la cafétéria du gymnase Yannick Noah…

9h00. Artisans du Monde et Tutti Planti montent leurs stands. Une poignée de bénévoles matinaux les accompagnent.

Le café prend forme petit à petit … le coin enfant, le coin lecture, le coin gratuit, et le bar bien sûr !

Chacun a ramené sa touche “déco” personnelle. C’est très hétéroclite. C’est parfait, c’est l’esprit.

9h30. Le lieu prend vie. Ça sent le café chaud servi par Ivo. Certains dégustent les viennoiseries de Philippe le boulanger “bio” de Louvigny. D’autres bouquinent les journaux et les revues disponibles. Un petit groupe joue à un jeu de société apporté par Hélène.

Anne-Lise et Alice s’activent en cuisine. On discute, on rigole, on se sent un peu comme à la maison, c’est chouette.

11h00. Annie s’en va conter à la quinzaine de bambins présents dans le local des P’tits poussent. L’AG débute. On dénombre selon des sources, toutes officieuses, entre 60 et 100 personnes présentes. Il y a des adhérents, des loupiaciens et des curieux en quête de partage et de convivialité.

12h00. Les musiciens d’Abat-jour et canapé s’installent. Les enfants sont sortis, l’AG se clôture, on ne s’entend plus vraiment, c’est un joyeux bazar.

12h30. Les collations sont fin prêtes, on les déguste avec un verre de bière de La Lie, du cidre ou du jus de fruit. Le son brésilien chaloupé s’empare du café. Certains tentent quelques pas de danses. On n’ose même plus se compter. C’est un vrai succès.

14h00. Il ne reste que des miettes des gourmandises préparées par Yolande et Brigitte. Le premier café associatif de Louvigny se clôture. C’était bien. A quand le prochain ?

Pour lire l’article de Ouest France sur cet évènement, c’est ici

Café associatif : le projet

Pourquoi cette envie ?

  • Il existe peu d’endroits pour se retrouver, prendre un verre, discuter entre habitants et entre amis…
  • Changer ses modes de consommation dans une démarche écologique et /ou équitable est une de nos préoccupations centrales
  • Les occasions d’échanger et de débattre sur des problématiques liées au développement de notre territoire sont finalement peu nombreuses surtout lorsqu’elles sont à l’initiative des habitants eux-même

Le concept en bref : présentation générale

L’idée serait de créer un lieu, implanté sur la commune de Louvigny, ouvert à tous et à toutes, géré de manière coopérative qui pourrait fédérer des individus, collectifs, associations dont les objectifs seraient de :

  • Participer du « mieux vivre » sur la commune en favorisant les rencontres entre habitants quels que soient leurs âges, leurs occupations, leurs cultures… ;
  • Mettre en place et bénéficier de services solidaires de consommation et de distribution dans le respect d’une éthique sociale et écologique ;
  • Contribuer à l’animation du territoire en incitant au débat public et à l’ouverture culturelle ;
  • Faire l’expérience de modes de fonctionnement coopératif.

Ce que l’on pourrait y faire concrètement

Un bar associatif
Un bar associatif pour boire un coup et passer du bon temps, rencontrer les personnes de sa rue, de son quartier, de sa commune et pour impliquer la population dans le projet global.
Un service épicerie bio-locale
Un « service d’épicerie »/comptoir relais proposant des produits alimentaires et non alimentaires locaux, issus de l’agriculture biologique, du commerce équitable, labellisés ou non et sélectionnés par les usagers. Ce service serait complémentaire de l’existant voire permettrait à l’AMAP  d’être hébergée de manière plus « confortable ». :

  • pour se donner la possibilité de consommer autrement en sortant du circuit traditionnel des grandes surfaces,
  • pour rendre plus abordable les produits de base non périssables, équitables, biologiques, et distribués par des circuits courts,
  • pour  soutenir l’agriculture paysanne, le commerce équitable et les démarches d’économie solidaire.
Un espace ouvert à tous

Un espace ouvert à tous : un coin pour les enfants, une médiathèque alternative et un point relais pour informer sur les différentes actions des associations « amies » (partageant les mêmes valeurs)

  • Pour se réunir, impliquer les habitants dans le fonctionnement interne du lieu,
  • Pour faciliter la communication des associations agissant sur le territoire auprès de la population et organiser des actions communes dans le sens de nos objectifs, mutualiser les achats et les bénévoles entre associations (investissement dans du matériel, besoin de coups de main ponctuels…),
  • Pour créer du lien entre les personnes physiques ou morales intéressées, allant dans le sens de nos objectifs,
  • Pour mettre à la disposition du public de l’information sur les actions de la société civile s’inscrivant dans une démarche de progrès humain.
Un coin enfants
  • destiné avant tout à favoriser l’accès aux parents ayant de jeunes enfants et souhaitant aller au bar, faire leurs achats à l’épicerie et participer à la vie du lieu… (parc pour les plus petits, rangement des poussettes, table à langer, jouets et livres)
  • pourrait être combiné avec l’activité « médiathèque » en proposant une sélection de livres axée sur la sensibilisation (développement durable, discrimination, genre, etc)
Une médiathèque

La médiathèque est composée :

  • d’une bibliothèque accueillant des livres sur des thématiques militantes et/ou d’informations.
  • d’une journothèque recevant plusieurs titres de presse.
  • d’une vidéothèque,
  • d’une ludothèque proposant des jeux de société
  • Le point relais inter-associatif dispose :
  • V’un présentoir diffusant plaquettes et bulletins d’information des associations locales
  • D’un lieu de réunion
  • Un lieu culturel (au sens large), d’évènements artistiques, de débats d’idées et d’éducation au politique

  • Pour faire la fête, écouter de la musique, profiter de divers spectacles et expositions en valorisant des artistes locaux,
  • Pour promouvoir des actions citoyennes et responsables par la sensibilisation, l’échange et la discussion

  • Pour diffuser et mettre en débat des savoirs et des pratiques alternatives en invitant des interlocuteurs divers

  • Pour lutter contre l’uniformisation de la pensée en favorisant la confrontation de différentes opinions et en promouvant diverses expressions artistiques et culturelles.